Nous contacter
Location de meublé de tourisme : Jean-Philippe De Oliveira et Sandra Maussin partagent leurs expertises immobilières
A la une

Location de meublé de tourisme : Jean-Philippe De Oliveira et Sandra Maussin partagent leurs expertises immobilières

Sollicités par les Banques Populaires, Jean-Philippe De Oliveira, Directeur Animation et Marketing et Sandra Maussin, Chef de projet Marketing chez BPCE Solutions immobilières nous éclairent sur la thématique de la location de meublé de tourisme. 

03/04/2024
X Whatsapp linkedin Email

Sollicités par les Banques Populaires, Jean-Philippe De Oliveira, Directeur Animation et Marketing et Sandra Maussin, Chef de projet Marketing chez BPCE Solutions immobilières nous éclairent sur la thématique de la location de meublé de tourisme.


Pour lutter contre l’augmentation des locations meublées non professionnelles de courte durée, la loi de finances pour 2024 réforme les règles d’imposition du régime micro-BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) des locations de meublés de tourisme.  

L’objectif : encourager le changement de destination des logements loués comme meublés de tourisme en meublés d’habitation. À ce titre, les élus des zones tendues ont la capacité d’imposer un régime de changement d’usage.  

Jean-Philippe-1« Ces dernières années, l’essor des locations meublées non professionnelles de courte durée, en direct ou via des plateformes numériques, a créé, dans certaines régions touristiques, de forts déséquilibres entre l’offre et la demande de logements en résidence principale », constate Jean-Philippe De Oliveira, Directeur Animation & Marketing chez BPCE Solutions immobilières.

 

 

Changement de régime  

Un loueur de meublé de tourisme non classé n’est donc plus soumis au régime du micro-BIC dès que ses recettes dépassent 15 000 €.  

« Nombre d’entre eux pourraient basculer dans le régime réel, qui permet de déduire à l’euro près des recettes locatives toutes les charges liées à l’investissement (frais de notaire, intérêts d’emprunts, travaux…) et d’amortir la valeur du logement (sur environ 35 ans pour l’immobilier hors terrain ; sur environ 10 ans pour le mobilier) », indique Sandra Maussin, Chef de projet Marketing chez BPCE Solutions immobilières.  

 

Lire l’intégralité de l’article sur le site Banque Populaire : Location de meublés de tourisme : quelle fiscalité en 2024 ? | Banque Populaire


Autres actualités du moment

  • VIDEO - Acheter ou investir, nos conseils pratiques : le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) A la une

    VIDEO - Acheter ou investir, nos conseils pratiques : le DPE (Diagnostic de Performance Energétique)

    22/05/2024
  • Investir dans l'immobilier : derniers lancements, mai 2024 A la une

    Investir dans l'immobilier : derniers lancements, mai 2024

    22/05/2024
  • Investir dans l'immobilier : sélection de programmes, mai 2024 A la une

    Investir dans l'immobilier : sélection de programmes, mai 2024

    22/05/2024