Fév 15

Le marché de l’investissement en France : chiffres clés 2020

Évolution des volumes investis

2020 : une année robuste

Le volume d’investissement de 2020 est demeuré élevé, équivalent à ceux observés en 2015-2017 : l’exercice est en recul de 29 % par rapport à une année 2019 exceptionnelle, mais demeure supérieur de 15 % à la moyenne décennale 2010-2019.

Les investisseurs français ont été particulièrement actifs sur le territoire (SCPI, OPCI et Assureurs) et certains Européens sont restés présents, en particulier sur les grandes transactions en bureaux et en logistique.

Malgré ses grandes difficultés, le commerce a bien résisté à cette année 2020 si particulière, à la faveur d’une transaction de grande ampleur en début d’année et de l’arbitrage d’actifs ou de portefeuilles d’enseigne établies, majoritairement sur le secteur de l’alimentaire : le commerce a ainsi cumulé 16 % des volumes annuels.

La part de marché de la logistique dans les montants globaux a encore cru en 2020, totalisant 16 % : l’engouement des investisseurs pour ce produit, grand gagnant des mutations des nouveaux modes de consommation à l’œuvre depuis plusieurs trimestre, a encore été renforcé par la crise sanitaire.

Made with Visme

– 29 %

Evolution des investissements
entre 2019 et 2020

Évolution des volumes investis par tranche de montant

Les très grandes transactions toujours nettement en retrait

Les engagements de plus de 100 millions € ont nettement reflué en 2020 : alors qu’ils avaient cumulé 25 milliards € en 2019, soit un volume presqu’équivalent à celui recensé sur l’ensemble de l’année 2020 et 70 % des montants annuels investis, ils n’ont représenté que 63 % d’un exercice 2020 en net recul.

  • Le nombre de signatures a peu faibli sur l’ensemble de l’année (-4 %), alors qu’il a nettement reflué pour celles dépassant 100 millions € (-24 %).

 

  • La moyenne des transactions supérieures à 200 millions a chuté de 23 % et ce, malgré deux opérations dépassant le milliard €, concrétisées en début et en fin d’année, mais toutes les deux initiées en 2019 : seules 28 très grandes acquisitions ont été dénombrées en 2020 contre 38 en 2019.

73

Nombre de transactions ≥ 100 M€ en 2020
(96 en 2019)

Typologie d’actifs et d’acteurs

Des engagements en commerces robustes, des investisseurs français très actifs

  • L’année 2020 aura finalement peu impacté la hiérarchisation des investissements, les bureaux totalisant les deux tiers des volumes, tandis que les commerces et la logistique se sont répartis le solde à parts égales.

 

  • Le commerce a même pris un pourcentage plus important qu’en 2019 dans le montant total, soutenu par quelques opérations de grandes taille sur l’alimentaire en 2ème partie d’année.

 

  • Les fonds d’investissements et souverains ont été moins dominateurs en fin d’année, alors que dans le même temps les SCPI/OPCI et surtout les assureurs se sont montrés plus actifs, y compris en régions.

 

  • Les investisseurs français ont cumulé près de 60 % du total investi, suivis par les acteurs européens étant présents sur le territoire et l’arrivée de quelques fonds anglo-saxons.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer