Mar 15

Comment générer un complément de revenus grâce à l’immobilier ?

Vous cherchez à compléter vos revenus ? Dans ce cas, avez-vous pensé à investir dans l’immobilier locatif ? Il s’agit d’une excellente manière de générer des revenus complémentaires à court, moyen et long terme. En effet, grâce à votre investissement, vous percevez des loyers mensuels qui viennent compléter vos revenus et vous constituez dans le même temps un patrimoine immobilier à transmettre ou à revendre. Il existe différentes possibilités d’y parvenir, les voici.  

L’investissement locatif LMNP 


La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) est un dispositif avantageux vous permettant de générer des compléments de revenus pérennes, pas ou peu fiscalisés sur un long terme.

Le principe est simple : vous faites l’acquisition d’un bien immobilier que vous mettez en location meublée pour en percevoir les loyers.

Le terme « meublée » suppose que le logement dispose d’un minimum d’équipements et de meubles « pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante »*.

Vous pouvez également investir en LMNP dans des résidences dites de services – résidences de tourisme, résidences pour étudiants, résidences pour seniors, résidences d’affaires. L’avantage est double : les biens à acquérir sont déjà meublés et la location est réalisée par un bailleur, ce qui se traduit par des revenus connus à l’avance, et une absence totale de soucis de gestion de votre côté.

Le statut de LMNP permet de percevoir jusqu’à 23 000 € par an selon la loi.

Investir en immobilier avec le dispositif Pinel 


Investir dans l’immobilier locatif selon le dispositif Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôts significative et de revenus complémentaires associés.  

Le principe est de louer un bien neuf non meublé en respectant un plafond de loyer, une durée de mise en location – 6 ans, 9 ans ou 12 ans – et des conditions de ressources des locataires.

La réduction d’impôts octroyée dans le cadre du dispositif Pinel est équivalente à : 

  • 12 % du prix d’achat du bien pour une mise en location de 6 années 
  • 18 % du prix d’achat pour une mise en location de 9 ans 
  • 21 % du prix d’achat pour une mise en location de 12 ans 

Profitez de cette année 2022 pour investir dans l’immobilier avec le dispositif Pinel car à compter de 2023, les réductions d’impôts seront moindres :  

  • 10,5 % de réduction d’impôt pour une mise en location de 6 années 
  • 15 % de réduction d’impôt pour une mise en location de 9 années 
  • 18 % de réduction d’impôt pour une mise en location de 12 années 

La nue-propriété


La nue-propriété est une autre opportunité de générer des compléments de revenus grâce à l’investissement immobilier. 

La nue-propriété consiste à faire l’acquisition d’un bien immobilier d’après le principe du démembrement de propriété, selon lequel vous possédez le bien sans en avoir l’usage (usufruit). L’usufruitier est la personne physique ou morale qui dispose du droit d’usage du bien.

Dans le cas de l’investissement en nue-propriété, l’usufruitier loue le logement durant une période de 15 à 20 ans à l’issue de laquelle vous récupérez la pleine-propriété du bien. Vous pouvez alors le louer ou le vendre.  

Investir en nue-propriété présente plusieurs avantages :  

  • vous faites l’acquisition d’un bien neuf ou ancien avec une décote du prix de l’ordre de 30 % voire 40 %.  
  • durant la période de démembrement de propriété, l’investissement est entièrement défiscalisé, exempté du paiement de prélèvements sociaux, des charges de copropriété, de la taxe foncière ainsi que des frais d’entretien.  
  • en tant que nue-propriétaire, vous n’avez aucun souci de gestion quant à la location. 

LMNP, nue-propriété, ou encore dispositif Pinel… Les possibilités de compléter vos revenus grâce à l’immobilier locatif sont nombreuses et présentent toutes des avantages remarquables. Vous faire accompagner par un expert en investissement immobilier patrimonial vous permettra d’optimiser sereinement l’opération.

 

L’ensemble de nos solutions pour habiter ou investir

*Selon le Décret d’application de la loi ALUR n° 2015-981 du 31 juillet 2015 fixant la liste des éléments de mobilier d’un logement meublé. 

Tout investissement locatif comporte des risques pour l’Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L’Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.